Ion Pacea

Œuvres (photos):
  • images/exil/artistes/pacea/maxresdefault.jpg

- 1924 : Naissance Ion Pacea le 6 août dans les monts du Pinde, en Grêce de parents commerçants macédoniens.

- 1926 : La famille Pacea quitte la Grèce pour la Roumanie dans la « Dobroudja » du sud,  et s’installe dans une petite ferme.

- 1936 : Il quitte le village d’Ezibei et s’installe dans la proche ville de Bazargic où il fait construire une maison près de celle de leur belle sœur Maria, institutrice. C’est à cette dernière que les enfants Pacea doivent leur réussite scolaire. C’est à l’âge de 10-12 ans que Ion Pacea a son premier contact avec la peinture au côté du peintre Darascu qui deviendra plus tard son professeur de dessin aux Beaux Arts.

- 1940 : La famille Pacea s’installe à Bucarest.

- 1941 : Ion Pacea entre au lycée commercial Nicolae Kretzulescu. Il fréquente les bouquinistes du quartier et se lie d’amitié avec un de ses collègues doué en dessin qui l’initie à la peinture et lui fait découvrir le musée Toma Stelian.

- 1945 : Il s’oriente vers les Beaux-arts avec l’aide du professeur Guguinau.

- 1946 : Parallèlement à l Académie des Beaux-arts, il suit les cours de l’Académie libre de Guguinau. Il a pour professeurs Darascu puis Steriade.

- 1947 : Après l’expulsion des Beaux-arts par les communistes des professeurs Ressu, Darascu, Stériade et d’autres, Ion Pacea, avec certains de ses amis, abandonne les cours et termine sa dernière année à l’Académie libre de Guguinau. Il va peindre des paysages en compagnie de ses collègues de faculté et de Ciucurencu dans les environs de Bucarest. Il y fait la connaissance de Lucrezia Hagi, sa future épouse, étudiante comme lui à l’Académie de Guguinau.

Il expose pour la première fois au Salon Officiel où on avait accepté deux de ses tableaux.

- 1949 : Il se marie avec Lucrezia Hagi et le couple s’installe avenue Calea Floreasca sous le même toit que la famille de son épouse.

- 1950 : Il loue une guinguette pour la transformer en atelier qu’il partage avec Catargi et Musceleanu.

- 1951 : Naissance de son premier enfant Liliana Marina.

- 1957 : Naissance de son deuxième enfant Constantin Teodor (Dinu). Du 5 au 25 juin, il  expose avec Catargi et Musceleanu à Bucarest.

- 1963 : L’état Italien lui accorde une bourse d’un an. Il séjourne en Ombrie et en Toscane. Il visite Rome et le Vatican, Florence, Sienne, Naples et Pompéi ou il a le premier contact visuel avec l’art occidental. La même année, l’Académie Roumaine lui décerne le prix Ion Andreescu.

- 1964 : Il participe à la Biennale de Venise aux côtés de Bitzan, Gheorghiu et du sculpteur Caragea. Il y expose six tableaux.

- 1965 : Il reçoit le Prix de peinture par l’Union des Artistes Plasticiens. Il se déplace en France et visite Le Louvre, le Musée d’Art Moderne, le Musée Rodin et bien d’autres.

- 1966 : Il participe à la Biennale AIPA de Tokyo puis à une exposition à Aix La Chapelle.

- 1967 : Exposition collective à la galerie Oates Memphis- Tennessee.

- 1968 : Il participe à plusieurs expositions à Prague, Cologne, Tel Aviv, Moscou et la Havane.

- 1969 : Il participe à la Biennale de Sao Paulo.

- 1970 : Expositions collectives à Turin, Varsovie et à Linköping (Suède).

- 1971 : Il participe au festival international d’Edimbourg, puis à Dusseldorf, Sofia, Moscou et Belgrade.

- 1972 : Deuxième exposition dans la salle Dalles de Bucarest avec ses œuvres en noir et blanc de la même série que celles d’Edimbourg.

- 1973 : Il participe à plusieurs expositions à Montevideo, Bonn, Sofia, Buenos Aires, Sao Paulo, Chicago, Washington et St Paul de Vence.

- 1974 : Exposition collective à la galerie Woodmere à Philadelphie. Il envoie des tableaux à Québec, à Athènes, au Caire, à Damas et à Hambourg.

- 1975 : Il présente sa troisième exposition dans la salle Dalles de Bucarest.

- 1976 : Expositions à Rome, Mannheim, Stockolm, et Linköping.

- 1977 : Il participe à plusieurs expositions à Paris, Lisbonne, Madrid et Berlin.

- 1978 : Au musée d’Art de Roumanie, il organise une grande exposition personnelle intitulée « la Mer ».

- 1980 : Il participe à des expositions collectives à New York, Washington et Rome.

- 1982 : Exposition à Londres et Malmö, puis Athènes.

- 1987 : Il présente sa plus grande exposition personnelle au Musée d’Art de Roumanie.

- 1988 : Expositions collectives à Aix-La-Chapelle et à Athènes

- 1989 : Chute du régime soviétique communiste en Roumanie

- 1990 : Il expose à la galerie Riol de Madrid.

- 1991 : Il expose 34 tableaux à la galerie Dominus à Bucarest. Le 12 octobre, il expose à la galerie Anne Lavenier à Paris.

- 1993 : Il est élu membre d’honneur de l’Académie Roumaine.

- 1994 : Entre 1994 et sa mort, alors que la Roumanie vit des transformations profondes, Ion Pacea se retire petit à petit de la vie sociale, se limitant aux allers et retours entre son atelier et sa maison. Cette réclusion choisie lui permet une concentration et une introversion maximales, lui offrant une plus grande liberté d’expression.

- 1999 : Le 13 août, Ion Pacea décède à l’hôpital Elias de Bucarest.